Un transsexuel prend cher dans les fessesUn site utilisant WordPress< /p>

sex hot video

Vidéo de cul : Transexuelles

Un transsexuel prend cher dans les fesses

mai 30

Voici une vidéo originale que je suis contente de vous présenter aujourd’hui. Il s’agit d’une superbe transsexuelle avec un visage très féminin. J’aime beaucoup regarder ce genre de vidéo qui change un petit peu et ce que l’on a l’habitude de voir sur le site. Après avoir sucé de manière goulue le zgeg de le caïd qui va s’occuper de son petit cul serré, le transsexuel enlèvera son cache-sexe et se masturbera tout en se glissant deux doigts dans le rectum. Il exprimera ainsi son désir de se faire prendre ce qui ne tardera pas à arriver. Le monsieur possédera de manière anale dans diverses positions le transsexuel ravi qui couinera de plaisir. Il lui offrira ses petites fesses serrées dans toutes les positions avant de laisser son partenaire exploser sur ses enjoliveurs gonflés de désir.

Baise intense en 5 à 7 d’un transsexuel sexy

mai 29

Un transsexuel sexy contacte son caïd par téléphone. Tout est prêt pour le 5 à 7 dont ils ont régulièrement l’habitude. Le transsexuel voit débarquer son caïd et se jette sur son mandrin pour lui faire une bonne fellation goulue en deepthroat. Il est excité de voir ce trans qui lui dévore le pieu tout en ayant lui-même une belle érection. Il va rapidement le faire se pencher en arrière en lui demandant d’écarter les postérieurs. Il va pouvoir enfoncer son mega pieu gonflée et tendue dans le petit cul serré et étroit du transsexuel qui gémira et couinera très fort sous le passage répété et intense de la verge de son lascar. Il va l’enculer profondément jusqu’à sentir monter la pression de ses couilles. Le final sera à découvrir dans cette vidéo érotique.

Baisée par une femme à bite!

déc 28

Ah les rendez vous coquins entre démones…. enfin presque! Cristina est une transsexuelle qui a conservé ses attributs masculins, sa compagne le sait d’ailleurs, c’est pour ça qu’elle l’a invitée pour un cinq à sept torride. Rachel est une pétasse mariée, et pendant que son bonhomme est en déplacement, elle invite n’importe qui pour une partie de jambes en l’air. En l’occurrence il s’agit cette fois de Cristina, une superbe femme à bite sans aucun tabou. Au début de la vidéo, il est un peu difficile de dire qui est qui!? Elles sont vraiment sublimes toutes les deux, c’est seulement quant elles se retrouvent entièrement nues que l’on s’aperçoit qu’en réalité Cristina est un monsieur car on aurait très bien pu se laisser piéger par ses traits féminins. Et oui! Les transsexuelles veulent impérativement ressembler a des femmes tout en conservant leurs bites pour satisfaire aussi bien les lascars que les créatures! Et cela n’a pas l’air de déranger Rachel qui se laisse tartiner la croupe de jus solaire par la trans et qui se fait palper et sucer ses beaux boobs avant de se prendre une énorme levrette sur le fauteuil du jardin! Elle a beau ressembler à une fille, Cristina n’en oublie pas ses réflexes de mâle dominant et maîtrise Rachel par les cheveux en lui baisant la foune!

Kate : un cul à enfiler à toute heure

déc 27

Kate est une bombe sexuelle blonde platine, qui rampe dans les escaliers de la bicoque à la recherche d’un homme à pervertir. Tout simplement épatante, la poule en talons aiguille se pavane et soupire en nous exposant l’harmonie parfaite de son corps. Un individu arrive ; il est nu et offre son phallus à Kate, qui la saisit entre ses lèvres et la mouille progressivement. Le pieu est de plus en plus raide ; la bouche de Kate de plus en plus profonde. Le monsieur est fin prêt à niquer ; il baisse la culotte de la blondinette et nous fait découvrir, non pas sa fente, mais une belle queue coincée entre ses jambes. Le veinard se régale et la fait grimper sur lui pour pénétrer son cul prodigieux. Puis il relève cette beauté trans et la prend debout, par-derrière, en lui donnant des coups de reins effrénés. Kate pousse des cris aussi profonds que son anus, surtout quand elle vient s’emboîter sur le pervers et commence à rouler du bassin comme une danseuse. Il est tellement bien dans ce cul que l’homme ne peut se résoudre à le quitter. Devant la montée en puissance de son miel, il doit pourtant s’abandonner et recouvrir de sève la belle poitrine siliconée de la pouffiasse.

Sublime trans brune a le feu au cul !

déc 27

Lingerie fine, tétons piercés, chevelure brune qui descend presque jusqu’aux reins… Comment résister aux charmes de cette trans splendide qui dégage une chaleur insoutenable dans l’endroit ? Terrible créature, qui flanque la gaule en deux seconde au type qui est allongé et la regarde en bavant. Sans un mot, la bombe prend la queue du type dans sa grosse bouche de suceuse et commence à le faire dérailler. Elle claque lentement le bout du gland au plus profond de sa gorge et commence elle-même à bander sévèrement. Après lui avoir calé un doigt dans le troufignon, le mari ne résiste pas à l’envie de goûter cette belle queue dressée et la pompe avec joie. Il se place ensuite derrière la brunette et la pénètre doucement avant de lui infliger des coups de pieu de plus en plus puissants. Avec une aussi adorable créature, des dizaines de possibilités sont là pour être explorées. Un voyage qui nous emmène loin, bien loin, et qui s’achève en une géante vague de crème sur la belle.

Un transsexuel aux seins magnifiques

déc 27

Venant à peine de subir sa transformation, un transsexuel ne peut s’empêcher de faire admirer dans le détail ce nouveau corps qui est le sien à l’oeil de le kodak. Sensuel, il se caresse l’énorme poitrine aux tétons proéminents qui est maintenant la sienne et sent une douce chaleur et une certaine fébrilité envahir son corps tout entier. Laissant ses habits tomber nonchalamment un à un, il découvre son zgeg encore timide qu’il commence à flatter délicatement. Emoustillé, il continue à effleurer et tripoter son sexe de ses doigts agiles. Tout en admirant ses ballons pulpeux et fermes, il entame de se branler langoureusement en changeant régulièrement de position. S’imaginant en train de se faire masturber par une tierce personne, il ressent de légers soubresauts le traverser de part en part. La trique au garde à vous, il exhibe ses formes sous toutes les coutures. Des frissons de plaisir l’envahissent tout entier à la vue de son kiki en érection. Plus il s’excite, plus il sent en lui l’orgasme le gagner et, dans un ultime soubresaut, prend son pieu à pleine main et explose face à le kodak.

Déesse trans se fait défoncer le cul

déc 27

Voilà la vidéo d’une trans vraiment bien gaulée ; une latina avec tout ce qu’on aime : grande, brune, de gros flotteurs et… une plutôt belle bite ! Pour qu’une telle créature se ballade dans cette combinaison noire ultra bandante, c’est qu’elle doit chercher quelque chose… Heureusement, elle s’est trouvé un vrai mâle bien membré pour lui défoncer le baba, et ne va pas être déçue. Sans lui demander son avis, l’individu la saisit par la gorge et reluque un peu ce corps de déesse, ces deux gros tétons en plastique et cette bouche de pute. Il s’assoit, lui bouffe le troufignon à pleines dents puis la fait s’empaler sur son pieu. Ce petit cul tout serré est un véritable bonheur; la racaille n’a visiblement pas envie de s’arrêter tout de suite. Il lui prend les croupes par derrière, par devant, sur le côté, partout où il peut lui enfourner son énorme pine dure comme du béton. La trans subit avec un plaisir non dissimulé les coups de butoir du mec, qui finit par enfoncer sa pine dans la bouche de la perverse avant de lui gicler sur la paire de tits. Une expérience à vivre au moins une fois !

Magnifique trans se fait défoncer l’anus

déc 26

Isabella est un rêve vivant. Une superbe trans, grande, fine, sexy à mort avec son petit haut noir de pute, transparent à souhaits et duquel deux beaux flotteurs en plastique pointent. Elle débarque ainsi à la demande du type, allongé sur son lit, qui se met à bander dès qu’elle arrive. Elle a une géante bouche de suceuse et un visage surexcitant ; elle engouffre la grosse bite dans sa bouche sans aucune difficulté et se met à la pomper délicatement. Quand le membre du type est suffisamment mouillé de sa salive, elle se cambre en lui présentant son petit cul bronzé et costaud. Il ne peut s’empêcher de la pénétrer et de la démonter immédiatement. La trans pousse de petits soupirs de plaisir et de douleur qui s’amplifient à mesure qu’elle se fait ramoner le postérieur. Le monsieur devient de plus en plus féroce et inflige de vrais coups de butoir dans le rectum de la sublime créature. Une expérience qu’il gardera longtemps en mémoire, comme l’image de sa crème dégoulinant sur les rotoplos fabuleux de cette succube.

Initiation anale par un canon trans

déc 26

Qu’une femme aussi bonne et bandante puisse cacher un colossal barreau entre ses jambes, on ne s’en douterait pas au premier abord, mais ce n’est vraiment pas plus mal ! Cette pétasse a donc tout ce qu’il faut pour rendre un mari heureux : un visage de cochonne, de long cheveux noirs, la peau délicatement bronzée, une grosse paire de rotoplos… Et un gourdin de choc ! Son pote a déjà la trique en la voyant arriver en touchant ses gigantesques nibards, puis en la regardant branler son membre en érection. Agenouillée devant lui, elle commence par lui faire une gâterie comme jamais le pauvre bougre n’en a connue, un pompier digne d’une fellatrice trans de premier choix ! Le gland perdu dans cette grosse bouche charnue et pulpeuse, le lascar est au comble de la trique. Mais la belle ne compte pas s’arrêter là, et sodomise bientôt le veinard en l’embrochant sur elle. En sentant cette grosse trompe dure comme de la pierre lui rentrer dans l’anus, l’homme est de nouveau surexcité. Il découvre son corps peu à peu puis se baisse pour pomper cette succube du diable. Comme il suce de mieux en mieux, la belle se dit qu’il mérite bien de se faire péter le fessier une nouvelle fois… Ou deux…

Orgie de seins et de biroutes

déc 25

Bienvenue dans une séance de sexe pur comme les trans en ont le secret ! L’après-midi s’annonce exceptionnelle car nos 5 trans de dingue, toutes gaulées comme des avions de chasse, ont capturé quatres types baraqués qu’elles ont ligotés au sol et s’apprêtent à les libérer pour le meilleur ou pour le pire. À peine lâchés, les gars se mettent à lécher et bouffer les babas de ces putes à pleine langue. Puis les cinq créatures de rêve s’alignent côte à côte, les bonshommes étant chargés de sucer l’une après l’autre leurs cinq queues grandissantes. Ca promet : tout le monde bande déjà ! Les choses sérieuses peuvent commencer, et laissez-moi vous dire que les neuf tarés du cul ne sont pas là pour enfiler des perles. Les enculages commencent à pleuvoir à tout va, une avalanche de chair, de bites et de seins se forme. Là-bas, une trans se fait sauvagement défoncer le troufignon par un monsieur surexcité ; ici une racaille a la bouche limée par la bite d’une chienne… C’est à ne plus où donner de la tête, ni quel trou serré défoncer en premier. Cette grosse séance de baise intense ne pouvait pas s’achever sans faire un choix : laquelle des cinq trans recevra tout le nectar de l’équipe ?